06 mai, 2017

C'est parti pour 'Road to Brussels'

Le premier meeting de la Diamond League à Doha, qui a réservé quelques prestations de haut niveau, lance véritablement 'Road to Brussels'.

Le champion olympique du lancer du javelot, Thomas Rohler, a signé la meilleure performance de la soirée. L'Allemand a effectué un lancer à 93m20 lors de sa quatrième tentative, devenant le 2e meilleur performeur de l'histoire derrière le légendaire Tchèque Jan Zelezny, qui totalise les 5 meilleurs lancers. "Cela va durer un petit temps avant que j'en prenne conscience", a réagi Rohler. Le record du monde reste bien entendu en possession de Zelezny avec un lancer à 98m48 qui remonte au 25 mai 1996.

Le Sud-Africain Akani Simbine a créé une petite sensation en dominant les deux favoris du 100 m. Simbine a signé un temps de 9.99, terminant devant le Jamaïcain Asafa Powell (10.08) et le Qatari Femi Ogunode (10.13).

Le vice-champion olympique Gatlin, a lui réalisé un temps médiocre de 10.14, et se classe 4e. "J'ai souffert d'une blessure en début de saison et je n'ai pas été en mesure de travailler suffisamment ma vitesse", a regretté l'Américain.

La revanche de la finale du 200 m des JO-2016 a tourné de nouveau à l'avantage de Elaine Thompson. En 22.19, malgré un vent défavorable, la Jamaïcaine a dominé sa dauphine de Rio, la Néerlandaise Dafne Schippers (22.45). L'Ivoirienne Marie-Josée Talou a pris la troisième place (22.77).

Chouchou du public, le Qatari Mutaz Essa Barshim s'est imposé à domicile à la hauteur en améliorant d'un centimètre sa meilleure performance de l'année en franchissant 2,36 m.

La double championne olympique sud-africaine Caster Semenya a survolé le 800 m en 1:56.61, signant au passage la meilleure performance mondiale de l'année. Semenya a dominé les deux Kenyanes Margaret Wambui (1:57.03) et Eunice Sum (1:58.76). L'Ethiopienne Genzebe Dibaba, détentrice du record du monde du 1500 m et qui effectuait ses débuts sur le double tour de piste, a terminé 5e (1:59.37).

Signalons enfin le succès de l'Américaine Kendra Harrison, détentrice du record du monde du 100 m haies, en dépit d'une fracture de la main gauche. "Main fracturée à l'échauffement. Dieu et ma détermination m'ont permis d'aller au terme de cette course avec la victoire au bout", a-t-elle confié.

Malgré cette blessure, Harrison s'est imposée avec un chrono de 12 sec 59/100e devant l'Allemande Cindy Roleder (12.90) et sa compatriote Sharika Nelvis (12.91).