06 août, 2019

A quelle hauteur Lasitskene placera-t-elle la barre cette année?

 

Maria Lasitskene domine la hauteur féminine depuis plusieurs années, d’abord en qualité de Maria Kuchina et désormais sous le nom de Lasitskene. Ce nom lui vient de son mariage avec le journaliste sportif russe Vladas Lasitskas. Depuis 2014, elle a déjà remporté la Diamond League à trois reprises. Et la Russe entend bien encore monter en régime cette année lors de la finale de l’IAAF Diamond League à Bruxelles?

 

La championne du monde et championne d’Europe en titre de la hauteur est en mesure de décrocher sa 4e Diamond League à Bruxelles. Elle s’est imposée cette année dans chacune des épreuves de l’IAAF Diamond League auxquelles elle a participé. Lasitskene s’est en effet imposée tour à tour à Stockholm, Oslo, Eugene, Lausanne et Monaco. Pas étonnant que Lasitskene possède la meilleure performance de l’année avec un bond à 2,06 m.

La Russe garde quoi qu’il en soit de très bons souvenirs du Mémorial Van Damme. Voici deux ans, Lasitskene s’était imposée en franchissant une barre à 2,02 m. Un peu plus tard, elle remportait son second titre mondial en extérieur, à Lausanne, avec un bond à 2,06 m.

Lasitskene s’est fait un nom sous celui de Maria Kuchina, au début de sa carrière. En 2009, elle a effacé une barre à 1,85 m lors des championnats du monde de la jeunesse pour les athlètes de moins de 18 ans. De quoi lui offrir un record personnel et une médaille d’argent. Elle n’avait à l’époque été devancée que par l’Italienne Alessia Trost.

Sa grande éclosion en Seniors est intervenue en 2014 avec une médaille d’or au Mondial indoor, une médaille d’argent à l’Euro outdoor et une première victoire dans un meeting IAAF Diamond League. Un an plus tard, elle a confirmé ces prestations avec un succès à l’Euro indoor et un premier titre mondial. A Pékin en 2015, elle a décroché l’or à 2,01 m. Une prestation qu’elle a réitéré en 2017 lors du CM à Londres avec un bond à 2,03 m.

L’été dernier, Lasitskene a été couronnée pour la première fois championne d’Europe. A Berlin, un bond à 2,00 m a suffi à son bonheur européen.

Au moins aussi impressionnant ques ses titres, sa série de victoires signée entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2018. A savoir 45 victoires d’affilée. Depuis, Lasitskene a repris sa marche en avant avec une nouvelle série en cours qui s’élève à 17 concours victorieux de suite.